Concours : Ma maison imaginaire

La Maison des créateurs d’art populaire à, entre-autres, comme mission d’offrir une vitrine aux artistes populaires du Québec et de favoriser l’émergence de nouveaux talents. Ce concours s’adresse aux artistes/ sculpteurs autodidactes du Québec homme ou femme sans distinction.

 

Conditions :

  • Être un artiste sculpteur autodidacte en art populaire et résider au Québec;

  • Respecter les normes et les délais prévus dans la réalisation du projet;

  • Produire, l’objet du concours, durant le délai alloué.

 

Objet : 

  • L’artiste devra user d’imagination et de création dans la réalisation de sa maison imaginaire.

  • Toutes les formes sont permises moyennant qu’elles respectent les dimensions générales.

 

Description :

  • Le bâtit de la Maison : 18 ‘’ de haut 24 long et 12 de profond. Pas besoin de divisions à l’intérieure.

  • Une tolérance de 2 ‘’ sera acceptée soit en plus ou en moins sur chacune des mesures données.

  • On privilégiera les œuvres faites avec des matériaux recyclés et naturels où la couleur est présente.

  • Chaque candidat présentera qu’une seule pièce.

 

Dates: 

  • Le concours est ouvert du 1er décembre 2021 au 1er avril 2022 - 15h.

  • L’artiste devra faire une description de sa maison et fournir 3 photos de sa pièce soit en plan, en élévation et en profil.

  • Un jury sera formé et les candidats sélectionnés seront informé avant le 1er mai 2022.

  • La décision du jury sera définitive et sans appel.

  • Les participants devront faire parvenir leur pièce à la Maison des créateurs pour une date qui sera fixée postérieurement.

 

Bourse :

Une bourse 1000, $ sera remis au grand gagnant et deux autres bourses de 500$ à deux autres gagnants. Un montant de 100$ sera remis pour l’expédition de l’œuvre. Les œuvres gagnantes deviendront propriété de la Maison des créateurs d’art populaire du Québec. www.maisonartpopulaire.ca

 

Faire parvenir vos photos et l’histoire de votre maison (max 10 lignes) à info@maisonartpopulaire.ca

Les résultats du concours

Félicitations aux artistes gagnants et un grand merci à tous les participants !

Bourse de 1000$

  • Artiste : Sylvie Michaud, Rivière-au-Tonnerre (Côte-Nord)

  • Nom de l'œuvre : Ma Maison Imaginaire

Le mot de l'artiste

 

Ma maison est exceptionnelle. Elle nous interpelle quand on s’approche d’elle, elle nous donne des ailes.

Des ondes d’amour, de joie et de paix nous pénètrent jusqu’à la moelle. Le beau temps y est éternel, aucunes peurs ne nous ensorcellent.

La chaleur humaine et l’échange y sont naturels. On y trouve tout ce qui est essentiel. On s’y fait des ami(e)s fidèles.

On y sent des énergies nouvelles qui nous rappellent que la vie est belle. Toutes ces énergies s’imprègnent en elle, ce qui rend cette maison universelle, son accueil intemporel et son ouverture inconditionnelle.

 

Entendez-vous son appel ?

 

Matériaux utilisés : mélèze, bouleau, contreplaqué, bois de grange, bois flotté, cuir, tissus, plumes, cordage, lacets, glaise, peinture  vernis, mandala créé par moi.

Composition.jpg
Face.jpg

Bourse de 500$

  • Artiste : Lionel Labbé, Chelsea (Outaouais) 

  • Nom de l'œuvre : Le Bungalow Mobile

Le mot de l'artiste

 

Ça s’est passé comme ça :

 

Le 2 février 2022 à 4 heures du matin je reçois un appel de l’exceptionnel patenteux Joseph-Armand Bombardier.
Il me déclare dret là que la planète a un besoin urgent d’intégrer les espaces travail, transport, et résidence.
Dix secondes plus tard, en sursaut, j’me réveille.
Je ressens ton ombre Joseph-Armand.
Tes propos enchanteurs inondent et m’enivrent le coco.
Sous influence ton projet martèle ma cervelle.
À la fin, même éreinté, les méninges ébréchées, une maison pas comme les autres est née.
Merci Joseph-Armand.
C’est un projet rêvé.

Le-Bungalow-Mobile.jpg

Bourse de 500$

  • Artiste : Patrick Lavallée, Île-Verte (Bas-Saint-Laurent)

  • Nom de l'œuvre : C'est ma Tête

Le mot de l'artiste

 

Comme son nom l’annonce, ma maison imaginaire, n’a ni solage, ni charpente, ni toit, ni adresse. C’est plutôt un un refuge, voire un

état d’âme; à l’abri, j’entends, j’écoute, je vois, je perçois, je sens, je ressens et je goûte au bonheur. Jour et nuit, beau temps, mauvais temps, elle est toujours accessible, sans que j’aie à me déplacer. C’est là que je peux avancer librement en prenant du recul; cette maison imaginaire me permet aussi de scruter mon âme, tout en demeurant à l’écoute de mon inspiration déjantée; c’est aussi un lieu de rencontre, où se côtoient le bien et le mal, le vrai et le faux, dans un constant tiraillement de dualité.

 

Même si personne ne peut y entrer, je n’y suis jamais seul, mes amis imaginaires sont bien présents, installés au grenier, côtoyant

mes démons. Je peux y voyager par mon imaginaire, mes lectures et ma créativité. Aucune règle, aucun carcan; cette maison me laisse

libre et ne m’empêche jamais de rêver aux possibles car, cette maison, elle croit au possible.

 

Ouverte vers le ciel pour mieux comprendre et m’éclairer, ma maison imaginaire est aussi ouverte vers l’arrière pour permettre un

regard sur le passé, le mien et celui du Québec patrimonial, celui de nos légendes, et de notre histoire.

 

Vous l’aurez compris, ma maison imaginaire, c’est ma tête. C’est un lieu de refuge quotidien où je me sens moi-même, avec mes

forces et mes faiblesses. Donc bienvenue dans un morceau de mon univers intime; je vous ouvre ma porte, le temps de vous la

présenter.

 

Matériaux utilisés : bois papier métal plastique.
Dimensions : Hauteur 17 pouces - Profondeur 12 pouces - Largeur 15.5 pouces

 

Patrick-Lavallée--C'est-ma-tête2.jpg

Bourse de 250$

  • Artiste : Rejean Pétrin, Drummondville (Centre-du-Québec) 

  • Nom de l'œuvre : Le Footballer

Le mot de l'artiste

 

La compagnie Pétrin nous offre un chalet pour les sportifs de salon.
En forme de casque de football,  il peut accueillir 4 personnes maximum.

Il est muni d'un poêle à bois,  de panneaux solaires et de la télévision par satellite pour les postes de sports.

Pétrin-Rejean.jpg

Bourse de 250$

  • Artiste : Guy Montembeault, Drummondville (Centre-du-Québec) 

  • Nom de l'œuvre : Une Auberge

Le mot de l'artiste

 

  • Pour moi c’est un lieu qui se veut accueillant et agréable.

  • On y trouve la « paix » et l’amour.

  • Les couleurs ont été choisies par J. Montferrand lui-même. Il a une pensée pour tous ceux qui aujourd’hui perdent leur logis
    sous les missiles. Les chambres ont des rideaux jaunes dans un cadre bleu, prêtes à accueillir des réfugiés.

  • Par les fenêtres, on voit des gens rassemblés qui  célèbrent la joie de se retrouver entre amis.

  • Le toit, vu des airs, rappelle le drapeau Ukrainien.  J. Montferrand voulait comme dans une prière, orienter les pensées
    vers ce peuple vivant présentement des choses horribles.

  • En terminant je souhaite que tous les bâtisseurs sachent construire : la paix, l’amitié, la fraternité ainsi que l’amour dont le monde
    a tant besoin.

  • Soyons tous des bâtisseurs.

Matériaux utilisés : 

  • Charpente :

    • Une planche centenaire de remise.

    • Une planche d’une table pique-nique.

    • Un vieux fond de tiroir pour les murs

 

  • Revêtement :

    • Tirettes de cannettes de boissons gazeuses et de bière (bien sûr)

    • Aluminium de cannettes de bières, pour le toit.

    • Un morceau de contreplaqué comme base.

Dimensions : 

  • Longueur 25’’ mesure prise au toit

  • Profondeur 11’’ mesure prise au toit, 14 pour la base

  • Hauteur 17.25’’ mesure du toit au-dessous de la base

Une-Auberge.jpg